Le coach de Wendy Holdener arrête

Wendy Holdener doit se trouver un nouvel entraîneur. Après cinq ans de collaboration, son coach Werner Zurbuchen a décidé de se consacrer à sa famille.

Comme il l'explique à skinews.ch, le Bernois n'a pas le temps de rester aussi longtemps au côté de la Schwytzoise de 26 ans. Et puisqu'elle dispute presque toutes les épreuves de Coupe du monde, Wendy Holdener a besoin d'une personne en permanence à ses côtés.

Swiss-Ski et Wendy Holdener vont donc devoir trouver une solution ces prochaines semaines pour encadrer au mieux la Schwytzoise qui a terminé la dernière saison au 6e rang et qui n'a plus remporté de course en Coupe du monde depuis le 26 janvier 2018 à Lenzerheide

Le congrès de la FIS est reporté

Le 52e congrès de la FIS, prévu du 17 au 23 mai à Pattaya en Thaïlande, a été annulé en raison de la pandémie du coronavirus. Ce congrès était censé être le dernier présidé par le Grison Gian-Franco Kasper (76 ans).

La FIS tiendra un congrès à l'automne dans un lieu et à des dates encore à déterminer. Gian-Franco Kasper, qui avait annoncé en novembre dernier son intention de quitter ce printemps la FIS, devra donc jouer les prolongations 

Le site des Championnats du monde 2025 devait, aussi, être choisi lors du congrès de Pattaya. Crans-Montana est en concurrence avec les stations de Garmisch-Partenkirchen et Saalbach-Hinterglemm pour organiser ces Mondiaux.

Weirather range ses lattes

Tina Weirather tire sa révérence. Agée de 30 ans, la ressortissante du Liechtenstein a décidé de mettre un terme à sa carrière qui fut entravée par de graves blessures.

Tina Weirather présente toutefois un palmarès qui en impose. Elle a remporté neuf courses sur le front de la Coupe du monde, a enlevé à deux reprises la Coupe du monde de super-G et a cueilli le bronze lors du super-G des Jeux de PyeongChang en 2018. 

Elle a ainsi perpétué de brillante manière la tradition familiale. Elle est, en effet, la fille de la double Championne olympique Hanni Wenzel et de Harti Weirather, Champion du monde de la descente en 1982.

Myhrer range ses lattes

André Myhrer a décidé de mettre un terme à sa carrière. Le Suédois de 37 ans, parmi les meilleurs slalomeurs des quinze dernières années, a été sacré champion olympique en 2018 à Pyeongchang dans sa discipline de prédilection, huit ans après avoir décroché le bronze à Vancouver. Huit fois vainqueur en Coupe du monde, il avait remporté le globe de la spécialité en 2011/12.

Elia Zurbriggen prend sa retraite

Elia Zurbriggen range ses lattes. Le fils de Pirmin Zurbriggen a annoncé sur Instagram qu'il mettait un terme à sa carrière à 29 ans. Sa dernière course sur le circuit de Coupe du monde aura donc été le géant d'Adelboden. Zurbriggen ne s'est classé qu'une seule fois dans le top-15, c'était le 4 mars 2017 lorsqu'il avait fini 8e du géant de Kranjska Gora en Slovénie. Myhrer range ses lattes André Myhrer a décidé de mettre un terme à sa carrière. Le Suédois de 37 ans a été sacré champion olympique en 2018 à Pyeongchang dans sa discipline de prédilection, huit ans après sa 3e place à Vancouver. Huit fois vainqueur en Coupe du monde, il avait remporté le globe de la spécialité en 2011/12.

La Suisse victorieuse par nations

La Suisse est officiellement la grande gagnante du classement par nations. Avec 8732 points, Swiss-Ski devance l'Autriche (7694) et l'Italie (6274).

Clap de fin pour la saison 19/20

Comme avec les dames la veille, la FIS a annulé les dernières épreuves de la Coupe du monde messieurs à Kranjska Gora en raison du coronavirus. Le Norvégien Aleksander Kilde remporte ainsi le grand globe de cristal devant le Français Alexis Pinturault et son compatriote Henrik Kristoffersen.

Kilde ne s'est imposé qu'à une seule reprise cet hiver lors du super-G de Saalbach, mais il a accumulé les bons résultats dans cinq disciplines. Ses progrès en géant ont été frappants.

Kilde comme vainqueur du général rejoint au palmarès une belle lignée de skieurs norvégiens: Kjetil-André Aamodt (1994), Lasse Kjus (1996, 1999) et Aksel Lund Svindal (2007, 2009).

Brignone peut se rendre à Are

La Fédération italienne de ski a suspendu toutes ses activités sportives en raison de la propagation du coronavirus

Toutes les compétitions, les voyages d'athlètes et les entraînements de tous les niveaux sont suspendus, annonce la Fisi. Toutefois, les athlètes qui se trouvent déjà sur place ou qui se battent pour un classement général ou un classement dans une discipline ne sont pas concernés par ces mesures.

Ainsi, la biathlète Dorothea Wierer comme tenante du classement général de la Coupe du monde, ou la skieuse Federica Brignone, qui se battra encore cette semaine à Are pour le classement général, et les classements du géant et des parallèles pourront concourir.